Lorsque nous disons que nous offrons la protection du capital, nous voulons dire que nous investissons vos cotisations dans des titres comme des obligations gouvernementales et de sociétés à revenu fixe. Ce sont des placements stables et à faible risque qui préservent votre capital pour qu’il puisse vous être remboursé lorsque votre bénéficiaire sera prêt à commencer ses études. La protection de votre capital est l’un de nos objectifs de placement et nous sommes fiers de dire que, tout au long de son histoire, la Fondation CST a tenu sa promesse d’accomplir cela. Pour permettre à votre capital de fructifier davantage, CST vous offre l’option de le laisser dans le régime après que le bénéficiaire aura entrepris des études postsecondaires. Lorsque le bénéficiaire atteint l’âge de 17 ou 18 ans, vous pouvez retirer les fonds sous la forme de paiements d’aide aux études (PAE) pour financer ses études. Comme ces fonds incluent une combinaison de subventions gouvernementales, du revenu réalisé sur celles-ci, du revenu réalisé sur le capital après l’échéance (après que votre bénéficiaire aura atteint ses 18 ans) et du remboursement des frais de souscription (le cas échéant), le total peut souvent surpasser ce dont votre bénéficiaire aura besoin pour sa première année d’études. Nous vous permettons donc de laisser 100 % du capital dans le régime ou de retirer le montant dont vous avez besoin quand vous en avez besoin. C’est la flexibilité ultime.