En fait, nous vous encourageons à le faire! C’est un excellent moyen de faire fructifier votre investissement alors que votre bénéficiaire poursuit encore ses études. Lorsque votre bénéficiaire sera prêt à poursuivre ses études postsecondaires et qu’il réclamera son premier paiement d’aide aux études (PAE), le capital pourra rester investi dans le régime.